C2-MTL 2016 : impressions du Jour 1

Un peu à chaud, voici mes premières impressions sur cette première journée de la cinquième édition de l’événement C2-MTL (ou C2-Montréal).

Première des choses : pas tant d’excitation et de «wow» à la fin de cette première journée. Est-ce parce que la qualité des interventions est moindre que lors des éditions précédentes, ou parce que l’excitation due à la nouveauté est moins là ? Eh bien… sans

C2-Jour1
Avez-vous assisté à la première journée de C2-MTL? Qu’en pensez-vous ?

doute les deux. Au début, on découvrait cet événement d’affaires plus « flyé » que la moyenne, avec son environnement attrayant et ses formules inusitées, autant pour présenter les conférences et les panels, que pour impliquer les participants de différentes façons (ateliers divers, activités de réseautage, « brain dates», etc.) Sans compter les grands noms qui se succédaient, année après année : Arianna Huffington, Richard Branson, Diane von Furstenberg, James Cameron, Philippe Starck, André Agassi… Tout cela, mélangé à cette découverte de nouvelles façons d’envisager l’entrepreneuriat au 21e siècle : en ayant en tête les implications sociales et le développement durable. On a ainsi découvert la vision derrière des entreprises comme TOMS, Whole Foods, et, ici à Montréal, Les Fermes Lufa… Comme je l’avais déjà écrit à la fin de l’édition de l’an dernier, C2-MTL est bien placé pour se positionner, sur l’échiquier mondial des conférences internationales (par rapport à Davos, aux Lions de Cannes, et à South by Southwest par exemple), comme l’événement où il faut être pour vraiment saisir l’entrepreneuriat de demain.

Mais en attendant, l’excitation de la découverte est quand même moins là… Et surtout, lors de cette première journée, on n’a pas trouvé de conférences propres à soulever l’excitation. L’événement s’est ouvert avec les dirigeants de la firme Ideo, Tim Brown et Paul Bennett, qui ont livré une présentation terne et sans relief. Un comble, quand on est à la tête de la firme qui a pratiquement inventé le concept de « design thinking » tel qu’on le connaît.

Autrement, parmi les diverses présentations auxquelles j’ai assisté, certaines oui, ont sincèrement soulevé mon intérêt… Mais, encore une fois, l’excitation est moins là. Les innovations et la vision mises de l’avant par une organisation telle que Save on Meats pour l’implication sociale à Vancouver, par exemple, ou par Allsteel en ce qui concerne les environnements de travail, sont toujours aussi importantes et pertinentes… Mais c’est moins nouveau, moins étonnant. Quand on y pense, c’est positif : c’est le signe que de telles visions ont fait du chemin, qu’elles sont moins révolutionnaires qu’avant… Et d’ailleurs, j’ai apprécié, plus que je l’aurais cru, l’intervention de David Suzuki, interviewé pour la circonstance par Stephen Bronfman. Il n’y a pas si longtemps, j’avais déploré le propos défaitistes et pessimistes qu’il pouvait tenir en entrevue.  Mais aujourd’hui, on trouvait davantage sur de l’espoir et de l’optimisme. Et encore là, c’est tout un signe des temps de voir ainsi un David Suzuki comme conférencier-vedette dans un tel événement, destiné aux gens d’affaires… Mais encore une fois: est-ce suffisant pour générer de l’excitation, et justifier l’investissement en argent et en temps, pour ceux qui y assistent ?

Mais, oh well… Je n’ai pas encore fait le tour des diverses formes d’ateliers et de «networking» qu’on nous propose. Ni fait la ballade en bateau qu’on nous propose sur le canal Lachine, une première cette année. Je vous en reparlerai.

Avez-vous assisté à la première journée de C2-MTL 2016? Qu’en pensez-vous?

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s